VALORISATION

Le LMI MaCoTer constitue une interface entre les sciences sociales, les sciences juridiques et les politiques publiques et internationales du développement. Contrairement à la recherche appliquée, qui met en œuvre une approche sectorielle répondant à un objectif pratique, il s’agit de mobiliser un corpus de savoirs et d’analyses issu de la recherche fondamentale. À côté des productions scientifiques du LMI (workshops, colloques, publications, etc.), un rapport de recherche sera donc établi sous la forme d’un Livre blanc destiné aux institutions nationales et internationales liées au développement.

Manifestations

 

Manifestations scientifiques

 

Séminaire général du LMI MACOTER

 

Le séminaire général du LMI MACOTER vise à fédérer l’ensemble des membres du LMI par le biais de rencontres qui s’inscrivent dans une logique de dialogue interdisciplinaire. Favorisant les échanges entre chercheurs maliens et français, il se déroule en duplex par visioconférence à Bamako et Paris.

Le séminaire prend la forme d’une Journée qui se tient à la fin de chacun des trois premiers trimestres de l’année civile : fin mars, fin juin et fin septembre. Ces Journées se structurent de la manière suivante :

  • Matinée réservée au CCR, afin de faire le bilan trimestriel des activités et d’examiner les demandes de missions ;
  • Après-midi consacrée à un point d’information général et au séminaire proprement dit qui fait l’objet de deux ou trois présentations simultanées à propos d’une étude en cours, d’un compte rendu de terrain, etc. Le but consiste à interroger sa propre pratique disciplinaire et scientifique (outils mobilisés, épistémologie, approches du terrain, modes de restitution, etc.), à travers une réflexion d’ordre méthodologique qui est mise en partage.

 

La première séance s’est tenue conjointement à Bamako à la représentation de l’IRD et à Paris dans les locaux de l’Université Paris-Dauphine le 4 avril 2017. Le thème général était « Les instances politiques maliennes pré et post-conflits : degré de confiance et d’adhésion des Maliens ».

Programme de la séance 1 du séminaire MACOTER

La deuxième séance s’est tenue conjointement à Bamako à la représentation de l’IRD et à Paris dans les locaux de l’Université Paris-Dauphine le 27 juin 2017. Le thème général était « Le chercheur et son « terrain ». Entre investigation et exploitation des données ».

Programme de la séance 2 du séminaire MACOTER

La troisième séance s’est tenue conjointement à Bamako à la représentation de l’IRD et à Paris dans les locaux de l’Université Paris-Dauphine le 4 octobre 2017. Le thème général était « Sécurité/insécurité : analyse critique du nouveau paradigme des politiques publiques au Mali ».

Programme de la séance 3 du séminaire MACOTER

La quatrième séance, varia, s’est tenue conjointement à Bamako à la représentation de l’IRD et à Paris dans les locaux de l’Université Paris-Dauphine le 16 février 2018.

Programme de la séance 4 du séminaire MACOTER

La cinquième séance s’est tenue conjointement à Bamako à la représentation de l’IRD et à Paris à l’EHESS le 25 mai 2018. Le thème général était « Numérique, jeunesse et médiations culturelles ».

Programme de la séance 5 du séminaire MACOTER

 

 

 

 

Colloques internationaux

 

Colloque international « Quelles recherches sur le foncier au Mali et en Afrique ? Défis de société et d’action publique, mobilisations scientifiques »

Organisé par le Laboratoire mixte international MACOTER et l’Université des Sciences Juridiques et Politiques de Bamako en partenariat avec l’Université des Lettres et Sciences Humaines de Bamako, l’Institut de Recherche pour le Développement et le CESSMA.

Bamako, Campus universitaire de Badalabougou du 21 au 23 novembre 2016.

Voir le Programme complet

Rencontres de Bamako

 

La première édition des Rencontres de Bamako s’est déroulée les 27 et 28 novembre 2017 dans les locaux du LMI MACOTER. A travers une journée et demie d’ateliers de réflexion, suivie d’une demie journée de restitution et recommandations, les Rencontres visaient à :

  • Rendre lisible certains thèmes transversaux qui n’apparaissaient pas comme tels dans le projet initial ;
  • Évaluer et éventuellement réaménager la compatibilité des thèmes et objets traités, leur cohérence à l’intérieur de chaque axe et vis-à-vis des autres axes ;
  • Réfléchir à un fonctionnement plus concret du volet recherche, capable de susciter des activités collectives (séminaires, colloques, réponses aux appels à projet, etc.) et de mieux préciser les objectifs de la production en termes d’organisation, de contenu, d’échéance, etc. ;
  • Établir un cadre de faisabilité des activités du projet scientifique.

 

Pour répondre à ces objectifs, deux thématiques initiales ont été soumises à la réflexion générale et examinées dans le cadre d’ateliers :

  • La société dans tous ses états : de quoi la crise est-elle le nom ?
  • Corps constitutifs versuscorps constitués : une autre grammaire de l’Etat ?

 

Participants :

BERTRAND, Monique (Géographe, CESSMA/IRD)

BOURDARIAS, Françoise (Sociologue, CESSMA)

COLLEYN, Jean-Paul (Anthropologue, IMAF/EHESS)

COULIBALY, Baba (Géographe, ISH)

COULIBALY, Fatoumata (Géographe, FHG/USSGB)

COULIBALY, Hawa (Géographe, CESSMA)

DEMBELE, Mohamed Lamine (juriste, FDPU/USJPB)

GREMONT, Charles (Historien, LPED/IRD)

HOLDER, Gilles (Anthropologue, IMAF/IRD)

KEITA, Naffet (Anthropologue, FSHSE/ULSHB)

M’BODJ, Aïssatou (Anthropologue, IMAF/CNRS)

OLIVIER, Emmanuelle (Ethnomusicologue, Centre Georg Simmel/CNRS)

RILLON, Ophélie (Historienne, LAM/Sciences Po Bordeaux)

THIRIOT, Céline (Politiste, LAM/Sciences Po Bordeaux)

TRAORE, Idrissa Soïba (Sciences de l’éducation, FSHSE/ULSHB)

WACHSBERGER, Jean-Michel (Sociologue, CeRIES/Université Lille III)

 

Programme : cliquer ici

 

Publications

 

Publications individuelles

Dossier du magazine ENA hors les murs (janv-févr. 2017, n°467) consacré au « Mali et Sahel : Nous sommes tous sahéliens » avec un article de Charles Gremont sur « Origines et perspectives des conflits menés par les Touaregs au Mali » et un article de Gilles Holder sur « Le réformisme islamique francophone au Sahel : vers un satanisme républicain ? ».

  • Emmanuelle Olivier, Islam et art poétique au Mali. Les madih de Aboubakar b. Al-Hadi Ko Yaro (1940-1999), Bamako, Éditions Tombouctou, 2016.
  • Monique Bertrand, « Monopoly foncier au Mali », Sciences au Sud. Le journal de l’IRD, n°83, juin-septembre 2016, p. 5. Cliquer ici

 Communication

 

Revues de presse

 

Colloque « Quelle recherche sur le foncier ? »

Malijet 22 novembre 2016 : « Foncier en Afrique : les universitaires et les chercheurs en conclave à Bamako ».

L’Essor 22 novembre 2016 : « Foncier au Mali et en Afrique : Les universitaires explorent les multiples dimensions ».

Le Flambeau 30 novembre 2016 : « Crise foncière au Mali et en Afrique : Des universitaires planchent pour une solution ».

Master SOCDEV

l’Indépendant 10 mai 2017 : « Pour renforcer les capacités de recherche de la communauté scientifique malienne. Trois universités maliennes lancent le master international et interdisciplinaire SOCDEV ».

Interventions dans les médias

 

JT ORTM 21 novembre 2016 : Flash sur le colloque « Quelles recherches sur le foncier au Mali et en Afrique ? Défis de société et d’action publique, mobilisations scientifiques ». Voir l’extrait de 10’34” à 12’29”.